César 2021 : Adieu les cons, grand gagnant

https://7alyon.com/

Ceux qui s'attendaient à une édition des César apaisée par rapport à l'année dernière en auront été pour leurs frais. La 46e cérémonie a été ponctuée par de nombreux discours engagés sur la situation actuelle du monde de la culture. 

Côté palmarès, alors que "Les choses qu'on dit, les choses qu'on fait" d'Emmanuel Mouret caracolait en tête des nominations (13 au total), le film a dû se contenter d'une récompense, celle de la meilleure actrice dans un second rôle pour Emilie Dequenne. Le grand gagnant est sans conteste le film d'Albert Dupontel, "Adieu les cons" repart avec 7 César, dont ceux du meilleur film et de la meilleure réalisation. Toutefois, le cinéaste était absent de la cérémonie.

Lire la critique du film sur 7alyon.com : https://7alyon.com/cinema-adieu-les-cons-albert-dupontel-critique-du-film/

-

-

Le palmarès des César 2021

Meilleur film : "Adieu les cons", d'Albert Dupontel 
Meilleure réalisation : Albert Dupontel pour "Adieu les cons" 
Meilleure actrice : Laure Calamy dans "Antoinette dans les Cévennes" 
Meilleur acteur : Sami Bouajila dans "Un fils" 
Meilleur acteur dans un second rôle : Nicolas Marié dans "Adieu les cons" 
Meilleure actrice dans un second rôle : Emilie Dequenne dans "Les Choses qu'on dit, les choses qu'on fait" 
Meilleur film étranger : "Drunk" de Thomas Vinterberg 
Meilleur premier film : "Deux" de Filippo Meneghetti 
Meilleur scénario original : Albert Dupontel pour "Adieu les cons" 
Meilleurs décors : Carlos Conti pour "Adieu les cons" 
Meilleurs costumes : Madeline Fontaine pour "La Bonne Epouse" 
Meilleur espoir féminin : Fathia Youssouf dans "Mignonnes" 
Meilleur espoir masculin : Jean-Pascal Zadi dans "Tout simplement noir" 
Meilleur court-métrage d'animation : "L'Heure de l'ours", d'Agnès Patron 
Meilleur long-métrage d'animation : "Josep" d'Aurel 
Meilleur documentaire : "Adolescentes" de Sébastien Lifshitz 
Meilleur film de court-métrage : "Qu'importe si les bêtes meurent" de Sofia Alaoui 
César des lycéens : "Adieu les cons" d'Albert Dupontel 
Meilleur son : Yolande Decarsin, Jeanne Delplancq, Fanny Martin et Olivier Goinard pour "Adolescentes" 
Meilleure adaptation : Stéphane Demoustier pour "La Fille au bracelet" 
Meilleur montage : Tina Baz pour "Adolescentes" 
Meilleure photographie : Alexis Kavyrchine pour "Adieu les cons" 
Meilleure musique originale : Rone pour "La Nuit venue"